Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arton1094.jpg

Son slogan de campagne? Rappelez vous:  "tout est possible"!
Ne  s'adressait il pas en fait à ses amis de la "bande du Fouquet's"?...
Malgré ses gesticulations, ses opérations diversions et autres effets d'annonce...son bilan est là!

Aujourd'hui l'insee vient publier les chiffres dramatiques du chomage:

Le taux de chômage augmente nettement et revient au niveau de 1999

En moyenne sur le quatrième trimestre 2009, le taux de chômage au sens du BIT s’établit à 10,0 % de la population active en France (incluant les Dom).

Pour la France métropolitaine, le taux de chômage s’établit à 9,6 %, soit plus de 2,7 millions de personnes. Il augmente de 0,5 point par rapport au troisième trimestre 2009, et retrouve son niveau de 1999.

Plus généralement en France métropolitaine, 3,4 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu’elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu’elles recherchent ou non un emploi (cf. données sur internet).
graph_cho_nvIR.png

A ces chiffrent d'une gravité extrème il convient de rajouter ceux du temps partiel imposé!
Il faut savoir que 5,5 % de l’ensemble des actifs sont à temps partiel* et souhaiteraient travailler davantage, soit 1,4 million de personnes. Il s’agit à 80 % de femmes. La proportion s’accroît logiquement pour les populations les moins qualifiées, qui occupent les postes les plus précaires, notamment dans les secteurs du nettoyage ou de la distribution.

Au total, 9 % des femmes salariées sont en situation de temps partiel subi, contre 2,5 % des hommes. Le taux atteint 8,1 % pour les personnes non-diplômées, 8,3 % pour les moins de 29 ans, 11,3 % pour les employés et même 16,4 % pour les femmes étrangères.

Au total, un tiers des femmes travaillent en temps partiel. Pour une partie d’entre elles, notamment dans la fonction publique, ce temps partiel est choisi. Pour d’autres, cette forme d’emploi est acceptée faute de mieux : les offres d’emploi à temps partiel se sont multipliées, et sont beaucoup plus souvent destinées aux femmes qu’aux hommes.

Par contre d'autres chiffrent démontrent que les profits spéculatifs et les cadeaux aux grosses entreprises ne cessent d'être inversement proportionnels à ceux du chômage.

Voila les réalités du bilan de Sarkosy et de ses amis UMP au pouvoir! Et dire qu'ils veulent aller encore plus loin encore avec les Régionales...Leur slogan aujourd'hui: "la France change nos régions aussi"...Et bien de ce changement là il faudra bien qu'au soir du 14 mars on soit le plus nombreux possible, en utilisant un bulletin FRONT DE GAUCHE,  à dire STOP à ces politiques libérales  destructrices de nos emplois. Notre pays, l'Europe  ont largement les moyens d'inverser le cours des choses...et cela commence dans notre région...Un YES WE CAN en Provençal!

Partager cet article

Repost 0