Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

original_53288.jpg

Le décret officiel entérinant le retour à la semaine des 4,5 jours est paru samedi au Journal officiel, le ­débat repart à nouveau. Cette fois, à propos des fameuses «activités périscolaires» qui, finalement, ne seront ni obligatoires ni forcément gratuites….il faut le savoir.

A Cabannes une réunion de la commission enfance jeunesse- Affaires scolaires élargie aux représentants des établissements scolaires, vient de se réunir pour un premier tour de table. Si la question de l’option concernant l’organisation des temps à choisir se pose, ce n’est pas pour l’heure à mon avis la plus importante.

Ceci dit, cette réforme en résumé prévoit qu’en échange du mercredi matin, travaillé, les enfants de la maternelle et du primaire voient leurs journées réduites de 45 minutes les ­lundis, mardis, jeudis et vendredis. Ce temps sera remplacé par 45 minutes d’activités périscolaires, assurées par la commune et situées durant la pause de midi ou avant la sortie des classes à 16h30.

Concernant les activités périscolaires, le ministère affiche de très grandes ambitions, citons : «Les élèves pourront accéder à des activités sportives, culturelles, artistiques qui contribueront à développer leur curiosité intellectuelle et à renforcer le plaisir d’apprendre et d’être à l’école»…

Mais derrière les beaux discours dont je partage les objectifs, il y a des réalités. Il est clair que tous les enfants ne devraient pas forcément bénéficier de ces activités car comme le soulignent souvent les maires, les activités périscolaires proposées dans le cadre de la réforme Peillon ne seront ni obligatoires, ni forcément gratuites. L’Association des maires de France (AMF), rappelle que juridiquement, ces activités périscolaires sont facultatives et rien n’empêche les communes de les facturer. Pour Philippe Laurent, président (UDI) de la commission finances et fiscalité de l’AMF, ce devrait même être «payant partout», en fonction du quotient familial.

Je rappelle à cette occasion qu’à Cabannes, malgré notre opposition, la garderie du matin et l’étude du soir sont devenues payantes depuis la rentrée ! Le risque est donc grand et pose la question : qui va payer cette réforme ? Les communes ?...Les parents ? L’enjeu est de taille et ce ne sont pas les 50 € par enfant promis si ce dispositif est mis en place en 2013 qui va répondre à cette situation. A Cabannes cela représente environ 18000 €…Faisons le calcul, 18000€ de « prime » non reconductible pour la mise en place de cette réforme mais pour quels services ? Pour quelle qualité ? Avec quel personnels qualifiés ? Cela d’autant que notre offre scolaire est très spécifique avec une école Publique et une école privée, faisant poser la question à mon avis des lieux d’accueil des activités périscolaires.

J’ai fait part en réunion de ces premières observations, d’autres ont mis l’accent sur le fait que cette réforme diminuait encore le temps d’enseignants auprès des élèves alors que les programmes continuaient à se charger.

En conclusion, je résumerai en reprenant cette expression entendue dans la commission élargie : « L’urgence s’est d’attendre » avant de choisir une option dans l’organisation de la semaine qui risque fort d’être imposée sans avis des conseils d’école. Tout cela ne doit pas empêcher la poursuite de la réflexion en y associant les représentants des parents d’élèves qui sont aussi les premiers concernés. Il a été convenu de l'organisation d'une nouvelle réunion dans quelques temps.

Tout cela ne doit pas empêcher la poursuite de l’action aussi avec les associations d’élus ou au côté des enseignants avec leur syndicat (un appel a été lancé pour le 12 février)…

Cette réforme, très mal préparée ouvre la porte à la création de nouvelles inégalités car elle consiste à troquer quelque part l’école républicaine contre l’école à la carte, laissant les collectivités se débrouiller face à l’austérité qu’il leur est imposé. Elle doit être reconsidérée dans la concertation !

A suivre....

Jacques ROUSSET

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :