Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HISTOIRE DE CABANNES : Les tapageurs, l’harmonie, Cabannes…MUSIQUE !

l-harmonie-photocop.jpg

De nos jours la Nuit du blues de Cabannes est devenue un évènement culturel repéré bien au-delà des limites de notre commune et qui en fait culturellement « la renommée » fidèle à notre devise.

Aujourd’hui, c’est en observant la couverture du livre « Histoire de Cabannes » ré édité dans la collection « monographies des villes et villages de France », que je me suis dit que notre commune devait avoir une forte et ancienne tradition musicale, de l’harmonie de Cabannes, en passant par Gaby Jazz(nous y reviendrons) et en se souvenant des glorieux tapageurs de la Durance….

C’est donc en regardant attentivement cette reproduction du livre écrit en 1913,  qu’un détail attiré mon attention et me conduit à vous inviter à rechercher cette magnifique bannière qui apparaît sur les anciennes photographies….le-livre.jpg

l-armonie.jpg

l-armonie-2.jpg

Pour cela, nous nous sommes rendus au siège de l’harmonie où avait lieu les répétitions….La mairie.

Pour cela aussi, nous avons pris les escaliers, si souvent empruntés par MME Clotilde Parizot et Eucher Ferrier dont les portraits, qui mériteraient un meilleur emplacement, sont toujours présents dans notre maison commune et qui l’est sans doute depuis 1921…

escalier-1.jpg

escalier-2jpg.jpg

escalier-6.jpg

clotilde-parizot.jpgEucher-ferrier.jpg

C’est donc « aux archives » qu’est conservé ce magnifique drapeau qui a traversé les ans pour venir jusqu’à nous quasiment intact…Un autre document visible témoigne de ce temps où l’hôtel de ville était un lieu de rassemblement citoyen, culturel et musical, ce sont les statuts de l’harmonie…plus précisément les « STATUE » comme il est mentionné…

harmonie.jpg

harmonie-2.jpg

statue-de-l-harminejpg.jpg

Nous publions ici la liste des membres de l’harmonie, très certainement dans les années 50/60, telle qu’elle nous est parvenue de façon manuscrite…

composition-de-l-harmonie.jpg

Pour compléter cette présentation de notre « chronique historique » du jour, je souhaite citer deux personnes qui en 1999 répondaient aux questions de l’ami Max Grenier en 1999 à l’occasion d’une initiative des « Ami dou viei Cabano ».

Ces entretiens, sonorisés alors en direct dans la Grand rue et auxquels j’avais participé, ont été conservés dans un document intitulé « de mémoire de Cabannais ». Nous y reviendrons car pour l’heure citons donc premièrement Jean Pierre Guirand qui répondant aux questions de Max se souvenait de l’harmonie Cabannaise pour y avoir participé jeune, avec un petit saxophone qu’il avait bricolé, avant de préciser que l’harmonie « est morte, si l’on peut dire, à cause de l’arrivée de la télévision ».

0BLOG-COUVERTURE.jpg

Citons enfin, l’ami Michel Daubier qui a lu un extrait du « Livre d’or des enfants de Cabannes » :

« il existait à Cabannes, à la fin du siècle dernier, une société de tambours et de clairons que l’on appelait les tapageurs de la Durance. Les 22 membres de cette joyeuse clique qui était l’âme de nos fêtes et la gaieté de notre cité, partirent tous sans exception pour le front, dès les premiers jours de la mobilisation de la grande guerre de 1914. Sept d’entre eux hélas, ne devaient pas sonner la marche glorieuse annonçant la victoire. Nul ne doute, comme l’écrivait leur président Monsieur le Préfet de l’Aube, ancien sous Préfet d’Arles, qui honorait de sa sympathie cette vaillante phalange. Nul doute que ces héros soufflèrent la charge de leurs clairons avec autant d’ardeur qu’ils en mettaient à nos fêtes et que leurs dernières notes étaient un vibrant appel à la victoire. »

Pour terminer cet article (musical et historique) du jour…nous publions donc un poème de Léopold Vidau….en provençal ! (RJ/2013)

les-tapageurs.jpg

Texte: Jacques R.

Photos: Pierre C.

Partager cet article

Repost 0