Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTOIRE DE CABANNES : L’épopée des juniors du COC en 1963…pour l’amour de leur couleur !

  le-titre-article-clermond-garnd.jpg

 

Nous allons évoquer aujourd’hui une épopée sportive, humaine….et Cabannaise...

L’évènement marquant d’une aventure qui aura marqué toute une génération, fait connaitre la commune et son football, s’est déroulé en 1963, avec un 8ième de finale de la coupe « Gambardella » qui est toujours la coupe de France des équipes juniors.

Ce témoignage, nous le devons à Monsieur Guy Osella, que Pierre Caréna a rencontré. L’un y a participé sur le terrain et l’autre dans les tribunes il y a 50 ans tout juste.

Vous pouvez cliquer sur les photos et les articles pour les agrandir

Osella.jpg

Ce match opposait le C.O.Cabannes au Toulouse F.C., au stade de Nîmes et était programmé en lever de rideau d’un autre : Nîmes-Anger.

Les Cabannais s’étaient déplacés une fois de plus nombreux et par tous les moyens de transport.

Nous n’évoquerons pas le résultat, car 50 ans plus tard, l’épopée continue, vit encore dans les têtes et est inscrite dans les gènes du C.O.Cabannes.

Pour mémoire, les 8ième de finales eurent lieu les 16 et 17 février 1963 et opposaient :

OGC Nice/Pau à Marseille, Sedan/CAGSUA à Paris, Concarneau/Rouen au Mans, Niort/Bordeaux à Poitiers, puis Reims/Besançon et enfin Cabannes/FC Toulouse à Nîmes.

Ces jeunes là ont « su gagner leur place dans l’élite des juniors du Sud Est », citons les noms lu dans la presse de l’époque : Sicard, Bizig, Cavalier, Vigne, Merletto, Osella, Tessier H. , Tessier G (Capitaine), Vilhet, Armingol, Dumas, Jerko, Tarascon, Richardeau.

Sur une autre photographie on peut voir apparaître en plus de ces noms: Aubin Giarolli et Jacky Girard.

JUNIORS-1963-montagr.jpg

 

Un article d’alors rappelait que « les juniors de Cabannes ont attiré l’attention des amateurs de football, sont issue d’une équipe minime qui fut formé en 1955/56 et dont la presque totalité opèrent en formation junior. En 1958/59 jouant en catégorie « Cadet » ils furent finalistes du championnat Cadets du district Rhône Durance et demi-finaliste de la coupe Cadet. »

avant-l-epopee-les-cadet.jpg

Cette épopée en était bien une et demeure une référence sportive.

Sachez que, si je ne me trompe pas, cette équipe   du C.O.Cabannes avait battu Tarascon, Barbentane, et Sète qu’ils ont battu 7 à 0. Cabannes avait fait cavalier seul en 2ième mi temps. Après un but de la tête de Teissier H, Vilhet scorera 4 fois avant 2 buts splendides de Dumas et d’Armenguol.

match-Sete-.jpg

Puis vient la rencontre contre Pont Saint Esprit jouées dans de très mauvaises conditions climatiques. Le match fut très vite plié et les buteurs étaient G. Teissier 2 fois, idem pour Vilhet, et un but chacun pour Richardeau et teisier H….C’était déjà un exploit et le monde du football commençait à se poser des questions.

Match-5-pont-saint-Esprit.jpg

Puis était annoncé « le match de l’année » contre Montpellier.

7cabannes-montpel-avant-copier.jpg

Montpellier, finaliste de la compétition deux ans auparavant et qui comptait dans ses rangs deux joueurs sélectionnés en équipe nationale. Loin de se laisser impressionner, les Cabannais relèvent le défi. A la mi temps 0 à 0, puis subitement magistraux 2 buts : un d’une tête formidable d’Hervé Teissier puis un autre de son frère Gérard, amortie et reprise. La fin du match fut plus difficile et la défense fut à la hauteur de l’enjeu jusqu’à ce Vilhet marque le but du soulagement et de la victoire….L’exploit !

cabannes-montpellier-copier.jpg

Un exploit qui ouvre grand les portes d’un 16ième de finale contre Clermont Ferrand. Les dirigeant avaient bien préparé le déplacement en « car Pulman ».

pulman.jpg

deplacement-Clermond-copier.jpg

Ce match s’est joué en lever de rideau de Lens Sochaux.

laisser-passer-vestiare-copier.jpg

Le score fut sans appel 5 à 3 pour le C.O. Cabannes et l’exploit à nouveau au rendez vous. La presse de l’époque notait : « des Cabannais plus athlétiques et meilleurs techniciens…/….2 buts en 10 minutes et un beau chahut dans le stade….le meilleur a gagné ! »

Maych-6-clermond-f.jpg

Nous arrêtons là notre rétrospective. C’était en 1963. Nous rajouterons simplement comme seul commentaire au sujet de ceux qui ont construit cette épopée cet extrait d’un article :

« Citer un nom serait injuste, les onze joueurs faisant bloc et luttant pour la victoire. Les dirigeants peuvent dormir tranquilles pour les futures saisons ; ils n’auront pas besoin de faire appel à des joueurs étrangers ayant sous la main des éléments de valeur, qui eux, jouent pour l’amour de leur couleur. »

des-joueurs-de-valeurs.jpg

merletto.jpg

Mais, nous ne saurions terminer sans citer également PT… PT ?...PT, c’est la signature que l’on voit apparaître au bas de certains articles de la presse locale et qui nous permettent aujourd’hui de retracer cette épopée grâce à Guy Osella, le bouillant demi.

PT était Paul TIRANT, correspondant mais aussi passionné de football. Paul TIRANT était coiffeur dans la Grand'rue, entre la mercerie de son épouse et la boucherie Merletto en face du magasin de Marcel LAPEYRE. Paul Tirant était également arbitre, de la ligue du Sud Est, Il arbitra en D1 (Ligue 1 aujourd'hui) et au niveau International.

Voici donc quelques documents d’époque, pendant et après l’épopée…les reconnaissez-vous ?

une-equipe-du-COC-en-.jpg

 Une-equipe-Coc.jpg

Et la couleur arriva...Une-equipe-COC-2.jpg

Plus tard, dans les années 80, d’autres dirigeants ou vétérans du C.O. Cabannes avaient constitué une équipe à l’occasion du tournoi des jeunes du 1er mai dont la première édition eu lieu au stade municipal :

Debout : Denis CASTEAU, Michel FAURA, Hubert ROUSSEL, Antoine PENALVER, Maurice ROUSSAT et Accroupis : Pierre CARENA, Pascal SAVIO, Jean Claude DUMAS, René MACIOCI , Charles DOMENGE ,Claude BERTAUD.

Section-jeune-COC-copier.jpg

1963…2013, le C.O.C est toujours là et d’autres jeunes ont dans les gènes « l’amour de leur couleur » préparant ainsi, qui sait, une autre épopée.(RJ/CP 2013)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :