Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HISTOIRE DE CABANNES : Golden, Sainte, Fresque, Route Royale...retenez votre table !

A la sortie de Cabannes à l'intersection des routes de Cabannes et de Saint-Andiol, se trouve l'Hôtel-Restaurant le GOLDEN. L'Etablissement est très agréable, la salle à manger accueillante, avec sa grande cheminée …C’était en 1973.

golden--hotel-1965-opier.jpg

golden-2013-.jpg

En 2013, et plus précisément la semaine dernière, lors d’une réunion d’une commission municipale en mairie, nous avons eu pour information que le projet de destruction du bâtiment le Golden Hôtel « tombait à l’eau » du fait de l’avis semble t-il des services de l’architecte des bâtiments de France…Voila donc une bonne nouvelle ! Ce bâtiment, certes, n’a pas été construit à l’époque Celto-ligure ni au moyen âge…Mais, il fait bien parti de notre patrimoine…Il demeurera donc, sans que l’on en connaisse la forme, et aura sans doute un autre destin que l’ancien Mas Rouge ou plus récemment l’ancien Mas dit « Lavorini » à coté de l’école… Ainsi, cette annonce nous conduit aujourd’hui, à l’occasion de nos petites chroniques historiques, à porter notre regard sur un coin de Cabannes, célèbre pour son « Rond point » tantôt appelé de la Sainte, du Golden et, fut un temps, de la fresque…

fresque-1-scan.jpg

De nos jours, un alignement de lampadaire a remplacé les platanes avenue de Saint Andiol.

avenue-saint-andiol-saintecopier.jpg

route-saint-and-CARREFOUR-ET-GOLDEN-HOTEL--11-.jpg

 A propos de cette avenue, Léopold Vidau mentionnait dans son livre que le nom ancien était « Route Royale » avant de devenir plus tard une voie de « grande communication » et route départementale Numéro 40. Il en est ainsi du fait de la percée de Saint-Andiol au pont de Bonpas en 1807 de la Route Nationale N° 7 « par suite du manque d’entente entre les services de l’Etat et certains tenanciers d’auberges ». Depuis, l’axe principal de circulation entre Paris et Antibes ne fait plus étape à Cabannes. 

En observant les photographies présentées, il est noté que le monument appelé « La Sainte » a été déplacé à deux reprises. Je crois me souvenir que le dernier déplacement pour son lieu actuel s’est fait sous la municipalité de M. Paul Villard. Mais à l’origine, comme le montre la photographie et le décrit Léopold Vidau le « monument à la Vierge édifié en 1851….est placé à l’embranchement du chemin d’Orgon et de l’avenue de Saint Andiol ».

la-sainte-2.jpg

Pour l’heure, retournons donc vers cet établissement très agréable, avec sa salle à manger accueillante ²et sa grande cheminée…lisons cette « réclame » parue en 1973 au sujet du GOLDEN HOTEL RESTAURANT…(RJ/2013)

 golden-01CARREFOUR-ET-GOLDEN-HOTEL--23-.jpg

Extrait du bulletin municipal N°1/1973

« A la sortie de Cabannes à l'intersection des routes de Cabannes et de Saint-Andiol, se trouve l'Hôtel-Restaurant le GOLDEN.

L'Etablissement est très agréable, la salle à manger accueillante, avec sa grande cheminée. Les menus proposés aux clients sont en fonction de leur qualité, à des prix très raisonnables,

Vous pouvez choisir entre le menu à 14 F.  Service et vin compris, comprenant un hors d'œuvre, 1 plat de viande garnie, fromages, dessert, le menu à 15 F. vin non compris avec hors-d’œuvre, entrées variées, viande garnie ou gibier, fromages, dessert.

Et le menu à 22 F. qui se compose en plus d'une entrée telle que : barquette de fruits de mer, langoustine à l’Américaine etc.,..

Mais ce qu’il est bon de signaler c'est que la cuisine est très soignée, elle est faite. par le patron qui est véritablement un "Chef de cuisine", ce qui permet d'apprécier certaines de ses spécialités, tel  que :  Crêpes roulées au jambon, Jambonneau de volaille  farci,  Soufflé  glacé au Grand Marnier.

La carte des vins comprend de bons crus à des prix raisonnables.

Le service est bien, rapide, il est effectué par une gentille serveuse que seconde Madame

MINICHINI, charmante patronne, lorsque, il est fréquent, les clients sont fort nombreux, ceci afin de les satisfaire tous.

Monsieur et Madame MINICHINI  nous ont fait part qu'à l'occasion des fêtes de NOEL, ils réalisaient  le soir du 24 décembre, des repas prolongés aux chandeliers aux prix de 30 F à 60 F, vins non compris, Quant à  la Saint- Sylvestre, un  réveillon-ambiance jusqu’a l'aube.

Retenez votre table. »

golden-14CARREFOUR-ET-GOLDEN-HOTEL--4-.jpg

fresque-3-scan.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :