Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vote-utile-vote-front-de-gauche.jpg

A quelques heures de la fermeture de la campagne officielle, s'est déroulée à Cabannes une dernière assemblée citoyenne avant le vote de Dimanche, en présence de Stella Apeddu et de Mireille Bremond.

Vous trouverez ci après l'introduction au débat présentée par Jacques Rousset .

P1250901.jpg

  P1250909.jpg

 

Mesdames, Messieurs, Chers amis, Chers camarades, bonsoir et bienvenue à Cabannes.

Nous sommes donc à quelques heures d’un scrutin attendu pour beaucoup d’entre nous avec impatience…Et pourtant, si l’on y regarde de près, nous savons tous, que le résultat de dimanche, n’est qu’une étape du mouvement engagé pour constituer un front de Gauche en capacité de rassembler, d’agir, de gouverner le pays…

En proposant cette assemblée citoyenne à quelque minute de la fermeture de la campagne officielle, tout à l’heure et à minuit, il est proposé bien sur de faire un premier bilan de cette campagne mais aussi d’envisager l’avenir politique…Cet avenir sera fait bien sur du 2ième tour  dont l’enjeu majeur est de sortir Nicolas Sarkozy et la droite du pouvoir présidentiel…mais cet avenir sera fait aussi des élections législatives qui s’annoncent comme un enjeu majeur et déterminant, c’est la raison pour laquelle Stella Apeddu et Mireille Bremond sont à mes côtés ce soir pour vous rencontrer.

Au Front de gauche « nous ne lâcherons rien » et dans la dynamique du rassemblement que l’on a pu constater dans nos assemblées, dans nos 35 communes de la circonscription , dans nos quartiers, dans nos entreprises, à la Bastille, à Toulouse, samedi dernier à « la plage au peuple » dans les sondages qui s’affolent et affolent nos concurrents, nous ne lâcherons rien et surtout pas l’idée que nous avons à portée de main un autre horizon à l’histoire, fait de république sociale, solidaire, écologique…fait d’humain d’abord !

Nous lâcherons rien pour contribuer à l’élection de député du Front de Gauche, y compris entre Durance et Alpilles et jusqu’au Trévaresse…

Quelque soit le résultat de dimanche soir, nous le savons aussi, on ne s’arrêtera pas à l’analyse du pourcentage obtenu par Jean Luc Mélenchon…Le Front de Gauche est le contraire d’un CDD électoral…sa durée et indéterminée, il se nourrit, s’irrigue et puise sa force et sa dynamique dans sa capacité de rassemblement et d’action de ses diversités à Gauche, bien à Gauche…Dans cette Gauche qui ancre sa démarche dans la nécessité de répondre aux besoins sociaux et écologiques des femmes et des hommes qui vivent ici ou ailleurs…Dans cette Gauche qui  combat les idées de renoncement et de résignation…Dans cette Gauche qui ne fait pas que constater l’injustice mais les combat et apporte les solutions en répartissant autrement les richesses.

Oui, le vote Front de Gauche est un vote d’espoir.

Et puis, il faut bien se demander quelque chose puisque le résultat du vote des électeurs ne sera connu que dimanche : et si Sarko était honteusement surestimé dans les sondages ?

Et si en fait on pouvait, en votant pour le Front de Gauche dès le premier tour, foutre une raclée à la droite et à l'extrême-droite, en leur barrant la route pour le second tour ? Est-ce que ça ne serait pas savoureux de pouvoir leur infliger cette défaite cuisante et cette humiliation publique, comme nous l'avons eue nous-mêmes en 2002 ? Cette situation électorale permettrait en plus de régler un problème, de façon définitive, au sein de la gauche. Imaginons quelques instants  un deuxième tour Hollande-Mélenchon…Cela  permettrait sans aucun doute de trancher la question : quel est le vrai visage de la gauche, le social-libéralisme ou le socialisme républicain ? Imaginons cela !

Ce qui est certain c’est qu’en votant pour le Front de Gauche, dès le premier tour, nous donnons une chance à un vrai débat d'idées à gauche — ce que le PS esquive depuis le début de la campagne en agitant l'incantation du vote utile et en refusant toute discussion publique avec nous.

Cela me conduit à évoquer aussi la question de l’utilité d’un vote, car en fait ce vote présenté utile est vraiment inutile.

Le vote utile, on a déjà donné en 2007 et on a vu à quel point, c'était utile ! Ça n'a servi qu'à décrédibiliser le vote de gauche et à le vider de sa substance, en obligeant les gens à se ranger derrière une personne qui appelait de ses vœux une alliance avec le centre. Qui plus est, il n'y a plus aucun risque de voir le FN au second tour, cette fois-ci. En effet, cela a été démontré "mathématiquement", dans un très court document Vote utile : réfutation mathématique dans lequel on peut lire : « En suivant la logique de ceux-là mêmes qui accordent du crédit aux sondages et qui s'inquiètent des performances du Front national, et en raisonnant à partir des pires hypothèses concernant la nature des transferts de voix au Front de Gauche, on arrive donc à cette conclusion : quand on vote pour Jean-Luc Mélenchon, on n'empêche pas François Hollande d'être au second tour, sauf dans le cas où c'est Jean-Luc Mélenchon lui-même qui s'y trouve ». Le vote utile, c'est donc le vote pour de vraies idées de gauche. C'est le vote Front de Gauche. 

 

Et le  “ vote gagnant ” ? Mais c’est aussi le vote Front de Gauche !

La toute nouvelle trouvaille du PS, leur élément de langage inédit, c'est d'appeler au “ vote gagnant ”. C'est tout de même un comble pour une formation politique qui n'a pas été fichue de gagner une seule élection nationale depuis Mitterrand, incapable de convaincre les électeurs sur un vrai programme de gauche ! Par contre, ceux qui ont remporté une élection majeure, il n'y a pas si longtemps que ça, ce sont les tenants de la gauche du NON, au referendum de 2005. Or, le Front de Gauche, c'est justement le projet politique qui vient donner un programme à ce Non. C'est l'horizon, républicain et de conquêtes sociales, qui donnera corps à la souveraineté du Peuple, afin qu'il soit en mesure de s'opposer à la dictature des marchés financiers en Europe. Voter Front de Gauche, c'est faire gagner le Non et triompher la Gauche. 

Par ailleurs et pour conclure cette invitation au débat, je rajouterai à propos du vote utile que nous devons préparer les législatives dès le premier tour

Si le but est aussi de préparer les législatives, eh bien, justement, un haut score du Front de Gauche déclenchera, en revanche, une dynamique et permettra de poser les conditions de possibilité d'une “ vague rouge ” à l'Assemblée.

Ce n'est qu'avec un Mélenchon fort que nous pourrons avoir le tremplin nécessaire pour conquérir le Parlement et former une majorité. Et c'est ce qui va permettre d'effectuer le tournant nécessaire pour se sortir de l'impasse dans laquelle ce système nous entraîne inéluctablement, en faisant avancer nos idées, la République sociale et la planification écologique par exemple, et ce même si nous ne sommes pas élus au second tour de l'élection présidentielle. ..Mais qui sait ?

Voila donc pour cette introduction…quoiqu’il en soit… d’ici Dimanche...ne gaspillons pas une seule minute d’inviter au vote et dimanche VOTEZ et Faites VOTER…Un bulletin de vote du Front de Gauche sera à votre disposition…En le mettant dans l’urne je penserai sans aucun doute à cette phrase de Paul Eluard : « Pour faire un monde il ne faut pas de tout, il faut du bonheur et rien d’autre »

 

Le débat est ouvert….

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :