Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

anecr.jpgCommunique de l'ADECR 13

Association départementale des élus communiste et républicains

Les élus communistes et républicains au côté

 des personnels de l'Education nationale en grève

 ce mardi 27 septembre !

  

Depuis l'accession de Sarkozy au pouvoir en 2007, 66400  postes on été supprimés dans l'EN. Cette année  ce sera 16000 postes d'enseignants  qui passeront à la trappe: une véritable purge qui conduit à des classes surchargées et à des chefs d'établissement qui recrutent par petites annonces…

 

L'école publique est en danger !

Il faut arrêter la casse systématique du service public d'éducation

 

Dans le département 61 postes disparaissent alors que 1200 élèves supplémentaires arrivent.

 

Dans plusieurs  villes du département depuis la rentrée , la mobilisation des parents d'élèves et des professeurs a permis de réouvrir des classes fermées par la règle de la calculette. Il faut poursuivre l'action.

Les élus communistes et républicains seront dans la manifestation aux côtés des personnels de l'éducation nationale en grève.  

Nous n'acceptons pas la remise en cause profonde de l'accès à la formation pour tous.  

Dès deux ans , le gouvernement entend substituer les jardins d'enfants ( à la charge des communes ou mieux privés ) à l'école maternelle qui est pourtant la garantie d'un épanouissement pour l'enfant. C'est aussi la suppression des moyens dans les zones d'éducation prioritaire et la suppression des  rased ( réseau d'aides  spécialisés aux élèves en difficulté mise en place dès 1990) , 40 postes sont supprimés dans notre département!

 

ou vont-ils s’arrêter ?

Nous nous prononçons résolument pour une autre politique d'éducation qui donne les moyens à tous les jeunes d'accéder à une formation de qualité et choisie, de l'école maternelle  à l'université.

Les collectivités locales jouent un rôle important dans l'accompagnement de la scolarité des jeunes, elles se mobilisent pour répondre aux besoins mais la réforme territoriale les prive de moyens précieux pour poursuivre leur mission dans le cadre du service public d'éducation. Ca suffit!

Nous serons dans la manifestations pour dire, oui, il faut vraiment que ça change et que l'école redevienne une des priorités politiques de notre pays !

Partager cet article

Repost 0