Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus de 2 heures de débat dans la salle des exposition de la mairie de Noves à l'occasion d'une réunion publique dans le cadre de la campagne aux élections Européennes.
Un comité du Front de Gauche entre Alpilles et Durance a été constitué rassemblant trente premiers signataires.
La discussion a été animée par André Thomaso, Jacques Rousset et Yvette Louis  avec la participation de Karim GHENDOUF, Conseiller Régional  PACA, Parti Communiste Français et candidat à l'élection Européenne du Dimanche 7 juin et d'
Hélène LECACHEUX, membre du bureau national de Parti de Gauche...
Pour en savoir plus, cliquez sur:
http://www.frontdegauche.eu/


 

Introduction au débat organisé par le Front de Gauche
Jacques Rousset
 
Merci à Cathy Daguerre

 

Si l’on nous  dis :

·          Congés payés

·          Semaine à 40 heures…

·          Si je vous dis : Nationalisation de l’armement

·          Création de la SNCF, d’AIR France…

Vous me répondrez à n’en pas douter : « FRONT POPULAIRE….1936 »!!!!

 

Oui, je sais…la nostalgie en politique, ce n’est pas terrible, pas très constructif…Certains n’ont plus envie d’entendre des « discours », comme ils disent…Mais souhaitent disposer légitimement des clés techniques, politiques, pour ouvrir la voie d’une alternative à gauche.

 

Ce n’est quand même pas inutile de regarder à certains moments dans le rétroviseur de l’histoire et d’en tirer les leçons pour aller de l’avant, non ?

 

Dans les années trente, alors que la France était une terre d’accueil unique en Europe, la xénophobie se manifeste, la démocratie et le régime parlementaire sont menacés…

Le modèle libéral de l’époque montre son incapacité (eh oui), à répondre à la crise….

Le Front Populaire n’a pas bénéficié une seule seconde de l’état de grâce….Et pourtant…Les grandes grèves ouvrières dont le slogan était « TOUT EST POSSIBLE », ont montré le chemin et la combinaison des deux (politique et mouvement social) a donné les conquêtes que je vous citais en préambule.

 

Et maintenant…Si je vous dis :

• Semaine à 65 heures

• Privatisation , casse des services publics…ETC, ETC …

 

Vous  répondrez sans doute : « UNION EUROPEENNE » !!!!!

 

Parce que, figurez vous, au 21ème siècle, il faut travailler plus longtemps…pour gagner moins, c’est çà être moderne !  L’OIT (Organisation Internationale du Travail),  se serait donc complètement plantée en fixant la durée hebdomadaire à 48 heures…Rappelons nous…. IL Y A 90 ANS DE CELA !!!!!!

 

Et aujourd’hui, le Conseil de l’UE, grâce à l’arrivée de Sarkozy et de Berlusconi a pu enfin adopter cette Directive du temps de travail hebdomadaire à 65H ; la Commission également (y compris d’ailleurs le Commissaire du Parti Socialiste Européen aux affaires sociales).

Heureusement, une large majorité du Parlement européen en a finalement décidé autrement ! OUF !

Autre exemple : les marchés agricoles font aujourd’hui le bonheur des fonds d’investissements qui spéculent, et le blé pourrait même devenir « une valeur refuge » face au pétrole ! Sachez que vous avez même la possibilité d’investir dans 1, 2 3 ou X vaches...

 

Pendant ce temps, les déséquilibres mondiaux s’accélèrent, et l’on assiste en ce début de siècle à des émeutes de la faim !

 

Pour mémoire : LE PROGRAMME DU FRONT POPULAIRE PROMETTAIT : « LE PAIN, LA PAIX, LA LIBERTE » ! QUE NOUS PROMET L’EUROPE AUJOURD’HUI ?….: « LA CONCURRENCE LIBRE ET NON FAUSSEE »

 

Deuxième incursion dans l’Histoire….Une autre réponse à une méga crise (puisqu’il s’agissait de la seconde guerre mondiale…) montra que des choix d’un genre nouveau, progressistes, pouvaient être apportés même dans les pires moments. Il s’agit du PROGRAMME NATIONAL DE LA RESISTANCE, ADOPTE DANS LA CLANDESNITE EN 1944 !!

 

Là encore, l’alchimie des hommes, politiques, résistants, ouvriers grévistes a transgressé l’ordre en cours qui aurait pourtant voulu que chacun se résigne, se replie sur lui-même….

• La sécurité de l’emploi

• L’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs

• Une retraite digne

• La sécurité sociale

• Le syndicalisme

• Le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction, et d’administration, pour les ouvriers et la participation des travailleurs à la direction de l’économie….

• Le retour à la Nation des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques………..

 

Alors que l’on nous promet une abstention record, j’ai pensé utile de rappeler tout çà pour mettre l’accent sur la nécessaire appropriation sociale de TOUS LES SUJETS, DE TOUS LES DOSSIERS qui régissent l’organisation de notre société, sur l’appropriation par le peuple de l’organisation elle-même.

 

L’Europe existe c’est un fait, mais l’Union Européenne, par sa politique libérale accélérée depuis un vingtaine d’années, détricote méthodiquement nos acquis de la libération.

 

Et pourtant, en France, à gauche, cela n’avait pas trop mal commencé en 1982 lorsque le gouvernement nationalisa le secteur bancaire pour justement, TENIR L’ECONOMIE, LE CREDIT, LES SALAIRES !.....Un de ses premiers renoncements fut : le retrait de l’Etat des banques pour les livrer aux marchés ! Alain Minc ne se sentit plus de joie : « Les capitaux viennent à flot...Le Marché est enfin ROI !» et une banque bien connue du milieu agricole avait pour slogan publicitaire : « goûter aux joies du capitalisme »

 

La suite, vous la connaissez, c’est de l’histoire contemporaine….La baisse des dépenses publiques, le blocage des salaires…Les français connaissent en fait les joies de l’AUSTERITE !

 

Bref, depuis, le pouvoir d’achat ne s’est jamais redressé, il s’est au contraire creusé au fil des années….

 

Cette histoire contemporaine, cette histoire actuelle, nous vous proposons donc de l’aborder aujourd’hui  dans ce débat… Débattons donc de ses réalités, de ses constats, de ses luttes et surtout de ses perspectives politiques.

 

Chaque jour de nouveaux plans sociaux sont annoncés, la hausse du chômage est dramatique pour certains et préoccupante pour beaucoup, la précarité gagne du terrain, les salaires, les retraites permettent de moins en moins de vivre correctement, les services publics sont démantelés, les droits sociaux reculent, notre environnement est de plus en plus mis à mal…

Oui, Il est urgent de changer de politique ! Débattons en !

Or, les partis qui dominent la vie politique française se battent pour le pouvoir mais ne remettent pas en cause les fondements de la société inégalitaire, injuste, génératrice d’exclusion et d’abandon. Débattons en !

 

La droite au pouvoir s’obstine à enfoncer le clou des réformes dé-structurantes et rien n’y échappe : la santé et l’hôpital, l’éducation, la recherche, …etc…. faisant naître de nouvelles inquiétudes pour l’avenir. Débattons en !

Et l’Europe dans tout cela ? Débattons en surtout mais sachez qu’il est une évidence que c’est bien en application des politiques libérales décidées au niveau Européen que la vie quotidienne des français est mise aux normes libérales.
Nous savons que 80% des lois qui s’appliquent à nous sont des transpositions des directives et que 100% de nos lois doivent être conformes aux traités européens.

Il est une autre évidence,  c’est qu’au  parlement européen, il n’y a pas assez de députés qui veulent vraiment changer la vie, changer de système économique, changer d’Europe.

 

Débattons en aussi car c’est bien pour cela que le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche (créé par Jean Luc Mélenchon et Marc Dolez), la Gauche Unitaire (issue de l’ex LCR), mais aussi de nombreux militants associatifs, syndicaux, écologiques, qui avaient ensemble lutté en 2005 contre le Traité Constitutionnel Européen, ont décidé de s’unir dans le FRONT de GAUCHE pour CHANGER d’EUROPE et d’aller ensemble aux élections Européennes du 7 juin pour vous proposer une alternative d’avenir et utile à chacun d’entre vous.

Ainsi, le Dimanche 7 juin,

·          si comme nous vous souhaitez sanctionner Sarkosy mais surtout mettre fin aux politiques libérales qui ont conduit à la situation que nous connaissons et qui ne cesse d’empirer,

·          si comme nous vous souhaitez  donner un prolongement efficace et constructif aux luttes et mouvements sociaux qui se développent,

 

vous aurez la possibilité d’utiliser votre bulletin de vote  pour élire des Députés du front de Gauche pour une Europe nouvelle, solidaire et juste, une Europe de Paix, écologique et démocratique. …la parole vous appartient !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :