Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COMMUNE DE CABANNES

 

DECLARATION du 18 juillet 2008  DES CONSEILLERS MUNICIPAUX

N’APPARTENANT PAS A LA MAJORITE MUNICIPALE

 

Trop c’est trop….les conseillers municipaux  élus par 64% de la population doivent être respectés et entendus !

 

Conseillers municipaux de la commune de Cabannes, issus de tendances politiques différentes nous souhaitons, suite au conseil municipal du 17 juillet, alerter les Cabannais, de la dérive autoritariste et anti-démocratique de Gérard Vouland et de son équipe, qui ne nous permet plus aujourd’hui d’exercer correctement le mandat que vous nous avez confié le 16 mars 2008*. 

 

Nous voulons vous informer de :

 

1)                   L’absence de transparence à tous les niveaux de l’activité municipale (non réponse à des  courriers, décisions prises à l’écart des commissions,  non transmission de documents ou d’informations pour préparer les réunions, absence de concertation dans les commissions municipales, absence de considération des élus des minorités municipales, accès à la mairie restreint, suppression de la commission du personnel, et menaces sur d’autres (culture, social ….etc)

2)                   Les remises en cause des droits établis jusqu’à alors, pour les élus n’appartenant pas à la majorité municipale sans négociation, sans concertation.

3)                   L’ambiance délétère au conseil municipal impulsée par la nouvelle majorité et le refus de toute concertation.

 

Il y a chez nous de la colère car jusqu’alors, quelle que soient les municipalités,  les débats du conseil municipal étaient au moins respectueux,  les réunions des commissions permettaient à chacun de s’exprimer et de compter dans la prise de décision.

 

La Nouvelle municipalité remet en cause ces modes de fonctionnement et les commissions sont vidées de toute réflexion partagée. On ne peut vraiment plus parler  à Cabannes « d’assemblée démocratique et respectueuse de ses élus quels que soient leurs bords politiques ».

 

Cette situation est une entrave au  traitement sérieux des dossiers et nuit à la bonne marche des services municipaux. Nous considérons par ailleurs que le risque est grand d’ouvrir la  porte au clientélisme.

 

C’est un recul préoccupant pour la démocratie locale à Cabannes, pour la cohésion des Cabannais,  et pour l’avenir de notre commune.

 

Nous demandons solennellement à M. le maire de respecter pleinement l’expression démocratique exprimée le 16 mars 2008 et de rétablir au plus vite au sein du conseil, des commissions, dans les services municipaux des conditions de réflexion, de travail des actions faites de Respect, de Démocratie et de Transparence.

 

Au nom des principes Républicains, au nom de l’intérêt général de la  Commune,  nous lui demandons d’être le maire de tous les Cabannais et d’être le garant du bon fonctionnement municipal. Cabannes a besoin de toutes les compétences, au delà des diverses sensibilités représentées au conseil municipal l

 

Nous demandons enfin que toutes les conditions soient crées pour que les élus soussignés n’appartenant pas à la majorité municipale (mais représentant au total 64 % de la population)  soient considérés sans discrimination, sans sectarisme et  puissent exercer leur mandat au service la commune correctement.

 

Nous réaffirmons à M. le Maire notre disponibilité pour trouver une issue à cette situation et invitons la population à soutenir notre démarche pour la démocratie, pour la transparence  et pour Cabannes.

 


Jacques ROUSSET  Laurence DELAUNAY   PierreCARENA  C aroline MEYER   Nathalie GIRARD  Jean Marie ROCHE  José ORTIZ MaliKa  SEGUIN-MILLER