Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans
Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale

Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans

Histoire de Cabannes : « On va chez Maguy ? »…La salle municipale Le passant dans la gran’rue, juste avant le fleuriste, tourna la tête presque instinctivement vers l’entrée de l’ancienne salle municipale. Il s’arrêta, surpris sans

Tag(s) : #album

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :