Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite au communiqué du maire, la polémique enfle inutilement et fait chauffer les esprits mais cela ne fera pas augmenter la température dans les classes !

Suite à la juste mobilisation des parents d’élèves et de leur association FCPE, le maire a été contraint de faire paraître aujourd’hui un communiqué pour tenter d’expliquer les raisons qui font que les températures soient si basses dans les classes de l’école élémentaire publique.

Ce communiqué a été naturellement suivi d’un autre, celui de M. Chelan, conseiller d’opposition, qui à son tour fait légitimement en réponse un rappel aux mémoires précisant que M. Mourgues, Mme Luczac, M. Ontivéros avaient approuvés à plusieurs reprises, (votes à l’unanimité) le choix technique de la réfection du chauffage et son financement…Ce que je confirme, car à l’époque j’étais moi aussi élu (mais dans une autre opposition).

Aujourd’hui, je ne suis plus élu, mais le citoyen que je demeure, estime navrant que celles et ceux qui ont la responsabilité de la commune depuis bientôt 3 ans, et donc du chauffage de l’école publique , puissent utiliser de tels arguments post électoralistes qui ne vont pas faire remonter les températures dans les classes, mais simplement chauffer les esprits inutilement …

Les élèves, leurs enseignants, les personnels attendent autre chose et surtout qu’il fasse au moins 19° dans l’école publique ! Donc assez de bla-bla ! Il faut des solutions...point !

Chacune et chacun peut comprendre telles ou telles difficultés techniques ou autre, dès lors que l’on fait preuve d’humilité, de responsabilité, d’écoute, de respect, c’est peut être ce qui manque le plus actuellement dans et autour l’école publique, mais aussi dans la commune….Qu’en pensez vous ?

Vous trouverez ci-après le communiqué signé de M. Mourgues et celui de M. Chelan, mais ce qui compte réellement c’est que ce lamentable constat des températures dans les classes soit corrigé immédiatement quoiqu’il en coûte !

La polémique enfle  et fait chauffer les esprits mais ne fait pas augmenter la température dans les classes !
La polémique enfle  et fait chauffer les esprits mais ne fait pas augmenter la température dans les classes !

COMMUNIQUE DE M. FRANCOIS CHELAN, Conseiller municipal de Cabannes et conseiller communautaire

 

En réponse au communiqué de monsieur MOURGUES du 23 novembre, nous ne pouvons accepter les termes de celui-ci qui laisserait penser que la responsabilité des problèmes de chauffage à l’école primaire serait à mettre à la charge de l’ancienne équipe municipale et que l’actuelle ne serait absolument pas impliquée dans ceux-ci.

Alors, un petit historique pour rétablir la réalité des choses.

Effectivement fin 2017, vu les problèmes rencontrés sur le chauffage très ancien en service à l’époque, la municipalité a décidé de confier à un bureau d’études une analyse sur la solution la plus opportune de changement de système de chauffe. De ces études découlera le choix d’une pompe à chaleur qui fut installée et mise en service lors de la rentrée 2018.

Nous tenons à rappeler à l’équipe actuelle, qui semble l’oublier, que les deux délibérations municipales ayant autorisé ces travaux ont été votées à l’époque à l’unanimité et donc également par l’opposition d’alors devenue la majorité d’aujourd’hui !

Une question se pose : si des soucis techniques ou des malfaçons ont été relevés depuis plusieurs mois, qu’a fait depuis son élection en mai 2020 la municipalité actuelle pour remédier à ces problèmes ?

Nous ne sommes certainement pas coupables les uns comme les autres de la qualité des travaux réalisés, cependant, nous restons responsables d’avoir à assurer en tant qu’élus un niveau de température acceptable à nos enfants de l’école publique et nous arrêterons là la comparaison.

Les vacances scolaires étant propices aux travaux d’importance, la décision aurait dû être prise de changer les pièces concernées en temps et heures, quitte à se retourner à postériori ou de façon concomitante vers les assurances décennales de l’applicateur et du maître d’œuvre.

Voilà pour la mise au point. Mais c’est bien une constante sous cette mandature. Quand il s’agit de s’attribuer des lauriers dus à d’autres (comme pour la Maison du Bel âge, ou le château), aucun souci, mais quand il faut passer sous silence le manque d’action ou les erreurs commises, c’est toujours la faute des autres !

Sachez chers parents, qu’outre les mesquineries relevées dans ce courrier « officiel » tendant une fois de plus à se dédouaner de la réalité des faits, nous sommes totalement en accord avec vous au sujet de l’accès des enfants à la cantine scolaire !

Nous déplorions déjà le 16 novembre 2021 dans un post publié sur notre page Facebook cette façon de faire assimilable à une discrimination vis-à-vis d’une partie des enfants de CABANNES.

En effet, la COVID passée, tout aurait dû rentrer dans l’ordre. L’ensemble des parents travaillant ou pas aurait dû voir leurs enfants accueillis à la cantine.

Mais le portage de repas à l’école Sainte Madeleine est passé par là et le personnel en place non augmenté ne peut manifestement pas assumer davantage contrairement à ce qui nous avait été « vendu » en conseil municipal …sans oublier l’agrément nécessaire toujours non obtenu à ce jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :