Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un bulletin municipal devrait paraître fin juin....je porte à votre connaissance l'article qui sera publié au nom des élus "Agir ensemble pour Cabannes"

Madame, monsieur,

A l’heure où ces quelques lignes sont écrites, je ne connais pas encore le résultat définitif des élections législatives. Ce qui est certain c’est qu’au-delà du résultat, l’abstention témoigne de la crise de notre démocratie et va peser sur la composition de l’assemblée qui va avoir la responsabilité de voter des lois. Après l’élection d’un nouveau président et la nomination d’un premier ministre « de droite et ni de gauche », le premier chantier ouvert est celui de la moralisation de la vie politique. Si les timides mesures annoncées semblent aller dans le bon sens, j’observe qu’il est préoccupant d’avoir à légiférer pour moraliser…Bref, d’autres mesures annoncées créent plus encore de légitimes inquiétudes pour bon nombre de Cabannais comme la remise en cause estivale du code du travail désigné de fait coupable par notre jeune Président de créer du chômage ! La question de l’augmentation de la CSG inquiète également en particulier les retraités qui vont voir la pression fiscale s’alourdir et donc leur pouvoir d’achat diminuer. C’est ignorer que les retraités contribuent souvent, quand ils le peuvent, aux dépenses de leurs enfants et petits-enfants et que les priver d’une partie de leur pension n’améliorera pas leur situation. C’est négliger aussi que la CSG, contrairement aux cotisations, n’ouvre aucun droit en contrepartie. Mais la mesure qui doit attirer notre attention c’est l’annonce démagogique de la suppression partielle de la taxe d’habitation. Si l’effet d’annonce peut paraitre attrayant, la réalité risque d’être moins séduisante pour le citoyen, le contribuable et la commune. Ne soyons pas dupe, cette mesure s’inscrit dans une idéologie qui vise, en asséchant progressivement les budgets des communes, à réduire la démocratie locale à sa portion congrue et à remettre en cause le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales. Que dire également des menaces qui pèsent sur l’organisation territoriale départementale ?

Bref encore !... Je sais qu’en écrivant tout cela le risque est grand d’en rajouter aux nombreuses difficultés vécues qui ne font qu’encourager au renoncement, ce n’est pas bien sur mon intention, au contraire car à ce jour rien n’est encore décidé, rien n’est encore voté…je continue à penser, malgré l’adversité électorale, qu’un large rassemblement au-delà des urnes peut créer les conditions peut empêcher les mauvais coups et infléchir le cours des choses.

Il est vrai aussi que les raisons d’espérer ne sont pas à rechercher du côté de la gestion actuelle de notre chère commune. En témoigne malgré les engagements et promesses de la majorité pris devant vous en 2014, les impôts vont augmenter, les services rendus à la population continuer à être remis en cause pour financer aujourd’hui les erreurs de gestion passées. Faire payer les agents municipaux dès lors qu’ils sont malades, baisser les subventions aux associations, supprimer des postes, délaisser le centre historique et certains lotissements… n’aura donc pas suffit ! il est vrai qu’à décharge, les pénalités pour défaut de logements sociaux ou les scandaleuses baisses des dotations de l’état pourraient et peut être de bons arguments, mais ces mesures ne s’appliquent elles aussi aux communes voisines comparables à la notre et qui ne présentent pas elles un bilan aussi préoccupant que celui de Cabannes ?…il faut le dire !

Depuis des années, les clivages politiciens locaux aggravent cette situation…il faut en sortir et agir ensemble pour Cabannes pour encourager aux solidarités afin d’affronter tous ensemble les réalités….C’est la seule issue possible.

Ceci étant, il y a quelques éléments positifs qui en matière d’investissement contribuent à tenter de rattraper des retards pris. Vous les retrouverez sans doute cités dans ce bulletin de mi-mandat.

Pour ce qui me concerne je citerai une seule réalisation, en ayant une pensée émue en me rappelant l’engagement au service de Cabannes de nos amis Geneviève et Hervé Soria qui viennent de nous quitter. Je me souviens entre autre qu’en 1989 à la faveur d’élection municipale et d’un programme d’une liste de candidat qu’Hervé conduisait, nous militions ensemble pour que Cabannes se dote d’une médiathèque…cela va être une réalité en 2017.

Bien cordialement

Pour les élus du groupe « Agir ensemble pour Cabannes »

Jacques ROUSSET

Un bulletin municipal va paraître fin juin

Partager cet article

Repost 0