Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Courrières au 49-3

Courrières…1906…Il y avait eu 1 099 morts dans le fond de la mine par un coup de grisou. Le patron avait exigé la reprise du travail au nom de la productivité sans attendre les recherches. Treize jours plus tard, on avait pourtant retrouvé quatorze survivants. Le choc dans l’opinion avait été tel que le ministère du Travail avait été créé pour qu’il puisse échapper au ministère de l’Économie et que cela n’arrive plus jamais… Ainsi à partir de 1906, le droit du travail a été érigé en opposition aux exigences des entreprises et de l’économie. Pendant un siècle, on a adapté les entreprises aux droits des femmes et des hommes.

Mais voila, le gouvernement et le parti socialiste font le contraire et appellent à « adapter les droits du travail aux besoins des entreprises » et tout est dit dans l’article 1 comme le précise G. Filoche : « Les libertés et droits fondamentaux de la personne sont garantis dans toute relation de travail » mais des limitations à ces libertés fondamentales peuvent être apportées « si elles sont justifiées… par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise ».

De plus, en quoi faire travailler des apprentis 10 heures par jour va créer des emplois, en quoi payer les heures supplémentaires 10% au lieu de 25% de plus va créer des emplois ? En quoi supprimer les visites médicales d’embauche va créer des emplois ?

Comment un syndicat digne de ce nom peut il défendre cela ?
Comment une femme ou un homme se réclamant de la Gauche peut il en faire de même ?
Comment un citoyen(e), quelque soient ses convictions ou ses engagements, peut il accepter sans broncher une telle perspective de recul social pour soi, pour les jeunes, pour l’avenir de la société française ?

L’utilisation du 49 3 a fait taire les députés à l’assemblée mais ne fera pas taire le peuple…Cette loi doit être repoussée en bloc!

Partager cet article

Repost 0