Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce n’est pas d’histoire que je vais vous parler aujourd’hui, mais du présent et des subventions aux associations.

On se souvient qu’il y a peu seuls les élus « Agir ensemble pour Cabannes » avaient exprimés de fortes réserves quant au budget prévisionnel présenté (voir l’article : Budget 2014 pour Cabannes : Retour aux réalités post électorales et place à la rigueur)

Or, lors du dernier conseil municipal, la décision d’attribution des subventions aux associations Cabannaises était à l’ordre du jour. La majorité divers droite confirma dans sa proposition, ce qui avait été présenté préalablement en commission, à savoir une diminution d’au moins 10% (pour certains beaucoup plus) des subventions à la quasi-totalité des associations. Echappent à ce choix l’OGEC, La Crèche l’eau vive, et la CVLC du fait de l’existence d’une convention.

L’argument pour cela étant de dire, je résume, que « les temps sont durs et les dotations de l’Etat sont en baisse ».

Seuls les élus du groupe « Agir ensemble pour Cabannes » se sont opposés à ce choix politique qui s’appuie au premier abord sur l’unique raisonnement comptable en lieu et place de vraies orientations concernant la vie associative, culturelle, sportive, sociale, éducative… En fait, derrière cette diminution drastiques des subventions, un message politique est adressé aux associations et à leurs bénévoles.

C’est en effet un très mauvais signal envoyé aux associations qui n’ont d’une part, comme les ménages, pas à payer les erreurs de gestion passées ou la diminution des recettes comme celle imposée aux communes par l’Etat ; et d’autre part pas à être considérée de la sorte vu l’important apport de part leurs activités à toute la commune.

En séance, je fis donc plusieurs observations, citons entre autre :

Ce choix de la majorité municipale met en lumière la situation difficile que connaît la commune sur un plan budgétaire et qui avait été masqué pendant la campagne électorale derrière les plans d’une « belle fontaine sur la place ». Cette orientation de baisse drastique n’était d’ailleurs pas inscrite dans le programme de la majorité municipale.

Cette situation budgétaire est due premièrement à une diminution des recettes, principalement du fait du maintien des taux d’imposition et de la baisse très importante des dotations de l’Etat. D’autre part cette situation est liée à l’augmentation des intérêts des emprunts pour réaliser d’importants investissements, mais décidé à contre temps, pour tenter de rattraper les retards pris par notre commune.

J’ai observé également en séance que toutes les communes voient leur dotation de l’état diminuer à l’identique….mais aucune ne pratique de la sorte comme à Cabannes concernant les associations !

Ainsi, retour aux réalités post électorales , le mouvement associatif Cabannais se voit aujourd’hui être injustement « sanctionné budgétairement » alors que d’autre choix étaient raisonnablement possible…

Il faut savoir aussi que le montant total des subventions attribué à Cabannes était dans le collimateur depuis bien longtemps et sans rapport avec la baisse des dotations de l’état, comme l’a confirmé en fait l’adjoint aux finances locales…

Le Maire a annoncé en fin de conseil vouloir « prendre ses responsabilités » et écrire aux associations pour se justifier. C’est la moindre des choses mais… il aurait été au moins plus judicieux de le faire avant que les décisions soient prises.

Enfin, en séance du conseil municipal, et malgré cette forte adversité, les « élus agir ensemble pour Cabannes » ont, fort du travail engagé pendant la récente campagne, proposé au conseil que malgré ces réalités, un travail de réflexion soit conduit avec les associations sur la base de la charte d’engagement réciproque récemment signée entre l’état, les collectivité locale et le mouvement associatif. OUI, une clarification des rôles, des places et des fonctions des associations et de la collectivité est nécessaire et il en va de l’intérêt des uns et des autres, mais surtout de notre commune…Mais est-ce encore possible ? A l’heure qu’il est je ne le sais, mais le souhaite malgré tout. Ce qui est certain, c’est que l’austérité budgétaire pour les associations ne règlera aucun de nos problèmes, bien au contraire !

Jacques ROUSSET,

Conseiller municipal

 

En cliquant sur le lien suivant, vous pouvez prendre connaissance des subventions votées

Montant des subventions 2014 voté au conseil municipal de Cabannes

Cabannes : Pour le budget post électoral… la rigueur et pour les associations  des « réfactions » budgétaires drastiques!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :