Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HISTOIRE DE CABANNES : Bonne année 2014 !

Madame, Monsieur, chers amis et chers lecteurs du blog.

Les auteurs du recueil de petites chroniques historiques vous souhaitent une très bonne année 2014. Santé, Prospérité, Bonheur !

C’est en fouillant dans nos archives personnelles que nous avons retrouvé ces trois cartes postales, datées successivement de 1907, 1909 et 1921…

Vous qui suivez la parution de nouvelles chroniques, vous avez constaté que l’écriture du recueil « On va chez Maguy » se poursuit, presque en direct et sur « la toile ».

Avec mon ami Pierre Caréna, nous tenons encore à remercier tous les « contributeurs » à cette forme d’écriture collective qui contribue modestement à préserver la ou les mémoires.

Ce travail, qui est un plaisir, a débuté, presque par hasard, le 29 janvier 2013, et il a été engagé également pour commémorer le centenaire de la publication du livre en 1913 de M. LEOPOLD VIDAU : Histoire de Cabannes.

Quarante cinq premières chroniques ont été éditées sur papier pour répondre à de nombreuses sollicitations.

Dans cet article nous publions les liens vers des chroniques supplémentaires qui constituent de fait « la suite » du recueil et qui, sait on jamais, sera un jour éditées.

Bonne lecture !

 

Bien cordialement

Jacques ROUSSET  

Les dernières chroniques…

Adoufe Dumas, félibre.

Route de Saint Andiol...Images

De PT à HD

En avion au dessus de Cabannes!

Oratoire, Madeleine et Bonnes fêtes !

Histoires, Matrimoine, identité, rues et places, amour et sobriquets...Lu dans la presse

Le Golden Hôtel ré-ouvre ses portes !

Du Gaby Jazz à l’orchestre Jean Pierre Guirand…

La colonie d'Auroux...la suite!

Gentiane, Quinquina, Bière Phénix, Frontignan, Kina Belle Laure, et fresques…Nous continuerons à aller chez Maguy !

Nous travaillons tous pour la France, pour ses enfants en leur assurant une vie nouvelle de paix, de prospérité…

« Franço per tu li cabanen an fa co que poudié »

Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum

Boules !

Un mas...

Roselyne, Edmée, Raymonde, Juliette et Yvette…Musique et années folles !

Au plus yéyé des hôteliers en remerciement d’une terrible soirée…ce Golden est monstrueusement valable !

Des Champions, des bénévoles passionnés, les Charlots à Cabannes… et le D.A.C !

A Clotilde…

Histoire de Cabannes (et d'ailleurs): Joyeux Noël!

 

 

Liste des 45 chroniques déjà publiées dans le recueil

« On va chez Maguy »

 

Que les enfants de nos enfants puissent encore patauger dans cent ans et les treize aventureux

Le port de Cabannes, les crues, du tragique et trois pouvoirs : Parlement, Mistral et Durance.

Marchés…

Rugby en rouge et blanc ! Gigi, Chico, Sissi, Ponponet, Gagarine et les autres.

Alarninatito !

Oui! messieurs de Nîmes prenez en de la graine !...

L’atelier rue Léopold Vidau, la Motobloc, la B14, Conchita Cintron, le Gaby Jazz, le Cabanova et le Garage Mourgues frères

La gare, les expéditions, les marronniers et le resquilleur…

Eau, vin, calcaire et tracasseries administratives ridicules

L’épopée des juniors du COC en 1963…pour l’amour de leur couleur !

Les sapeurs pompiers…place du moulin.

Manjo fricasso, classe aisée, peuple gai et laborieux et boucheries-charcuteries…

La laiterie… Bonne année et « un emegrante fedele »!

Golden, Sainte, Fresque, Route Royale...retenez votre table !

Gymkhana au stade municipal…

Courses d’ânes et philosophie !

Vignes, vins en gros, tonneaux, rue Bardon et vins d’où….

Cinéma !... « Nanan, nanan, nanan ! »

Course de chevaux et tribunes de l'hippodrome

Lundi 27 juillet 1914, les nuages s'amoncelèrent brusquement à l'horizon.

Les tapageurs, l’harmonie, Cabannes…MUSIQUE !

Du vélodrome de Cabannes au col du Destet…une longue histoire!

1973…Premier bulletin municipal !

Carnaval, La Madeleine et L’hippodrome…

Entrée de Cabannes....au levant!

Urbanisme et le village heureux de nos parents…

La FRATERNELLE et le « POT A LAIT »

Remembraçao: Vivo li Cabanen et vive les Provencaux!...

Cloches et rue de l’Horloge…

Rue Eucher Ferrier,… je t’embrasse encore plus fort !

Rue et place de (l’ancienne) Mairie

Projet de gémination vers la mixité à l’école

Les photos de classe…Ecole des garçons.

Les Ecoles laïques.

Le grand café

L’institution Saint Louis et l’école Sainte Madeleine

Voici ton fameux café que tu dois languir de venir de voir...

Pompiers, HLM, Boulevard Laurent Dauphin

Le café du cours de la République

Dette de la commune en 1913…. L’entretien des chemins, l’école publique, le lavoir, le bureau des postes, et l’agrandissement du cimetière…

Bains, douches, lavoir et abattoirs….

Des commerces dans la grand rue

Les établissements Vilhet...hier....aujourd'hui

De la place de la mairie au cours de la République.

Salle municipale (suite)...Le CAFE DE FRANCE

Salle municipale (suite)...Le CAFE DE FRANCE

« On va chez Maguy ? »…La salle municipale

 

1913/2013...Cela fait un siècle que L'éopold Vidau a publié son livre qui demeure de nos jour LA référence...Cet ouvrage a  été réédité en 2000 et est encore disponible sur Internet, collection Monographies des villes et villages de France.

CABANNES (Histoire de)
par Léopold Vidau

Quand un poète et paysan cabannais décide de se faire l'historien de sa ville, à la suite d'une conversation entre amis, consacrée à l'origine de la cité, il n'y va pas par quatre chemins : là où on attendait du folklore et mille bavardages, des contes et de la couleur locale, on trouve un ouvrage dense et structuré, étayé par des documents d'archives et par une étude comparative des travaux de ses prédécesseurs, qui retrace plus de vingt siècles de l'histoire de la localité. Certes, la saveur méridionale et le sens du pittoresque ne manquent pas dans ce livre où l'histoire de Cabannes défile devant nos yeux, avec son bruit et sa fureur, son fracas de faits d'armes, ses catastrophes naturelles - en juillet 1364, une invasion de sauterelles - ses réalisations grandioses, artistiques et religieuses, - des oeuvres des poètes occitaniques, ancêtres des félibres, à l'église locale de style roman, édifiée à la fin du XIIIe siècle -, ses anecdotes extraites du registre des délibérations de la commune, mais tout y est marqué au coin de la justesse de ton et de l'authenticité.
Chroniqueur scrupuleux d'un XVe siècle batailleur, il évoque cependant Antoine de Ponteves qui règne autoritairement sur les Cabannais, mate brutalement les révoltes de ses sujets et dont la femme (la plus jolie de Provence), au cours d'un tournoi, en 1449, « fâchée sans doute, précise Vidau, que la faiblesse de son sexe ne lui permît pas d'aller sur un coursier fougueux, couverte d'acier et une lourde lance à la main, défier son adversaire, voulut du moins avoir le mérite de l'adresse (en se tenant en croupe derrière l'écuyer Tanneguy du Châtel), obligé d'être en mouvement pour attaquer et se défendre. » Rien de tel qu'un épisode pris sur le vif, comme celui-ci, pour comprendre une époque ou une mentalité. De même, la description de la visite de l'église de la paroisse, en 1708, par le tatillon et procédurier Mgr de Gontery, archevêque d'Avignon, qui est un bref, mais très éloquent, tableau de moeurs.
Complet et très précis dans la dernière partie de son ouvrage consacrée aux activités des Cabannais au cours des âges et plus particulièrement au XIXe siècle, aux monuments de la cité et à ses voies de communication, à la vie financière et administrative de la commune au début du XXe siècle et à l'organisation politique, Vidau sait aussi manier la plume avec allégresse et vivacité, le sérieux du travail à réaliser n'excluant pas l'humour en situation, le trait satirique, la pointe d'émotion et l'expression de l'amour de sa terre natale. Tous les Cabannais d'aujourd'hui comprendront aussi bien la profession de foi de Louis de Bresc - « Le parfum du pays, on ne peut plus délicieux, embaume notre coeur et ne peut s'oublier » - que cet élan final de notre auteur : « Et moi, je suis ton fils, ô mon nid ! ô Cabannes ! Je dépose à tes pieds mes voeux, mon oeuvre et mes chansons. »

Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!
Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!
Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!
Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!
Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!
Histoire de Cabannes: BONNE ANNEE 2014!

Partager cet article

Repost 0