Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats…

L’idée de cette nouvelle petite chronique historique m’est venue à l’approche de la réunion du dernier conseil municipal du 21 octobre.

C’est en effet ce jour là que s’est réuni le conseil pour la dernière fois dans cette salle des mariages chargée de souvenirs, de délibérations, de réunions, d’émotions parfois…

La Marianne, la Durance, les anciens combattants morts pour la France, les photographies des présidents de la République, la cloche, le grand tableau de cueillette, des débats agités et d’autres très conviviaux…tant d’images se bousculent…

La mairie va donc être réhabilitée, les divers services répartis sur plusieurs lieux dans la commune, dont   la salle du conseil relocalisée à l’école publique, pendant la durée des travaux .

Ainsi, pour garder en (carte) mémoire le dernier conseil dans cette salle que je fréquente depuis près de 20 ans, j’ai proposé le 21 octobre que les élus se rassemblent à l’issue de la séance dans ce lieu pour faire un dernier « cliché souvenir »…La chose fut faite et l’instantané réalisé…

Des travaux vont donc avoir lieu dans ce bâtiment cher aux Cabannais et qui avait l’objet au début du siècle dernier d’une donnation  de Mme Parisot à la commune …

En effet, dans l’histoire, notre maison commune a eu plusieurs emplacements.

C’est en relisant le livre « Histoire de Cabannes » que Léopold Vidau nous donne en 1913 des indications. Citons quelques extraits :

« Jusques   en   Octobre   1788   la   Ville   ne   possédait   pas   d'Hôtel  municipal pour les réunions du Conseil ; nos Édiles s'assemblait tantôt dans une maison, tantôt dans une autre;  c'est ainsi qu’ 1617 ils délibèrent chez Durand, chez Galleron en 1667, en i669 à  la maison claustrale; dans une délibération du 3o Septembre 1674 reconnaissant   que   le   sieur   Bellot,   régent,    n'est    pas   assidu à « l'escolle »   le  remplacent   par   messire   Dody,   curé,   auquel donneront les  « gaiges accoutumés » et les Consuls parleront à Mr  le   Curé   « s'il   veut   (saider)   sa   maison   pour   assambler conseils et tenir escolle ».

Léopold Vidau précise ensuite que plusieurs délibérations indiquent que l’hôtel de Ville existait au 18ième siècle rue Royale (actuellement Grand rue), mais était simplement loué par la collectivité !

 

C’est donc dans un autre document manuscrit, écrit de la main de M. Vidau, que nous trouvons trace du bâtiment que l’on nomme aujourd’hui « Ancienne mairie ».

Nous apprenons donc que la mairie était située « au centre du Village », qu’elle n’a « rien de remarquable et est en mauvais état »….Nous apprenons que « ce vieil immeuble appartenait autrefois à M. Tarascon Jean Roch qui lui-même le vendit à la commune pour 3200 francs en 1788.

 

En 1913, M. Vidau, fervent Républicain faisait donc le constat suivant :

« De tous les monuments de la Ville la Mairie est bien celui qui laisse le plus à désirer ; trop étroit, mal divisé, il ne répond plus aux besoins d'une agglomération de 2.000 habitants ; rien de remarquable à signaler à l'exception d'un portrait de Frédéric Vidau, ancien Maire. »

C’est ainsi, que nous pouvons imaginer la satisfaction de Léopold Vidau lorsque fut annoncée la perspective que Cabannes puisse avoir un hôtel de Ville digne de son rang.

La désormais ancienne mairie cessera ses fonctions en 1921….Elle aura bien servie !

Mais avant d’être située à l’emplacement actuel, le nouvel hôtel de Ville sera situé dans les locaux actuellement occupés par une pharmacie qui faisait également partie de la donation de Mme Parisot . En voici un témoignage photographique.

Je n’ai pas d’information sur la date d’emménagement vers les nouveaux locaux, certainement dans les années 20/30.

Depuis, l’hôtel de Ville dans son emplacement présent, accueille les activités municipales…C’est notre maison commune ! Espérons que les travaux de réfection sauront conserver traces de cette longue histoire et je me rendrai disponible (et vigilant) pour y contribuer.

Pour poursuivre cette chronique, il me semble important de compléter la liste des maires dressée en 1913 par M. Vidau et qui se sont succédé depuis, et ce jusqu’en 2008, date des dernières élections municipales. Citons donc ces "premiers magistrats":

1908 : Eucher Ferrier

1932 : Laurent Dauphin

1941 : Henri Berthet

1945 : Marc Antoine Vidau

1953 : Joseph Dauphin

1959 : Marius Lance

1983 : Francis Mistral

1989 : Paul Villiard

1995 : Gérard Vouland

Pour terminer cette petite chronique du jour, je publie quelques images de « nos édiles » rassemblés dans cette salle du conseil. Les photographies sont issues pour les plus récentes des bulletins municipaux (1995 et 2001), une autre d’un livre édité en 1993 par les amis du vieux Cabannes   et je remercie enfin M. Jullian pour sa contribution concernant les conseils présidés par M. Lance.

J’en profite pour lancer un autre appel à contribution car je n’ai pu retrouver de photographies du conseil présidé par M. Mistral et réuni dans notre chère salle des mariages.

1989...Un salut à Alain et Hervé!

1995, changement de majorité et mon premier mandat

 

Et enfin le 21 octobre 2013 dernier conseil dans la salle des mariages 

1913...2013... que dire pour conclure si ce n'est: Vive la République!

 

 Post_scriptum….

Au lendemain de la parution de cet article, j’ai reçu de la part d’un fidèle lecteur du blog, un complément d’information lu sur le site de la chapelle Saint Michel…

Voici ce message fort intéressant qui précise que la chapelle accueillait les séances du conseils communal vers 1791 :

Bonjour Jacques,

Ta dernière chronique m'a fait penser qu'à une époque la chapelle St Michel avait servi de salle communale.

texte source: http://www.chapelle-saintmichel-provence.fr/?page=histoire

Un acte de 1466 révèle que l’espace entre la porte d’Orgon et la chapelle aux alentours de l’actuel Foyer Rural, est une garenne seigneuriale, c'est-à-dire réserve de chasse. La chapelle put alors servir de bergerie, l’actuel cimetière formant un pré. Cependant, si la chapelle est abandonnée, elle reste un lieu important et symbolique pour les Cabannais. En effet, lorsque la communauté passe un acte important avec le seigneur du village, cela se passe devant le portail de la chapelle Saint-Michel, toujours mentionnée comme ancienne église paroissiale.

 

En 1789 la chapelle abrita les assemblées qui se chargèrent de la rédaction des cahiers de doléances. Puis le 14 avril 1791, se forma la « Société des Amis de la Constitution » qui avait son siège et se réunissait dans la chapelle et le conseil communal y tenait souvent séances.
  Ainsi la chapelle apparaissait comme le seul lieu apte à recevoir l’assemblée des habitants de Cabannes ailleurs qu’au château propriété seigneuriale, et qu’à l’église propriété cléricale. L’avant porche offrait aux assemblées de la population un bâtiment spacieux et la chapelle fut en quelque sorte la première salle municipale de Cabannes !

Merci à cet ami contributeur !

Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum
Histoire de Cabannes : Maisons communes, édiles et premiers magistrats...et Post-Scriptum

Partager cet article

Repost 0