Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avons décidé dans un souci de transparence de porter à votre connaissance un courriel que nous avons adressé au maire aujourd'hui suite à une réunion hier soir d'une commission des affaires scolaires.

 

MME DELAUNAY LAURENCE

M. ROUSSET JACQUES

Conseillers municipaux

 

A : M. CHASSON CHRISTIAN,

Maire de Cabanes

 

Monsieur le Maire,

Par la présente nous vous confirmons notre retrait de toute participation au groupe de travail sur les rythmes scolaires et donc au comité de pilotage.

Les raisons en sont les suivantes :

1) Lors de la réunion de la commission enfance/jeunesse du 12 novembre nous avons constaté avec consternation une remise en cause du travail auquel nous avions participé au sein d’une précédente réunion de la commission quant à la méthodologie, aux objectifs et à la composition de ce groupe d’élus censé préparer les travaux du groupe de pilotage.

2) Nous vous confirmons notre refus d’arbitrer les graves distensions actuelles au sein de votre majorité municipale car elles nuisent grandement au sérieux du travail municipal en vu de l’écriture d’un projet éducatif territorial tant indispensable.

Par ailleurs, nous voulons également dénoncer votre tentative d’instrumentalisation en utilisant la fonction de maire de la commune.

Vous avez fait distribuer un texte à l’en tête de la commune à l’école, sans information des conseillers municipaux, sans information des membres de la commission des affaires scolaires, sans information des membres du comité de pilotage et semble t-il sans information des enseignants de notre commune ou des participants aux diverses réunions déjà organisées en mairie sur le sujet.

Pour toutes ces raisons nous ne cautionnerons pas vos façons de faire qui sont très loin d’être à la hauteur de ce que la situation exige en termes de travail, de sérieux et de responsabilité  municipale vu les enjeux que pose cette mauvaise réforme en cours pour l’ensemble de la communauté éducative et pour notre commune.

Veuillez agréer nos salutations distinguées.

 

Jacques ROUSSET                                           Laurence DELAUNAY

 

 

PS :

La réforme des rythmes scolaires n’est effectivement pas une bonne réforme car elle organise un nouveau partage des responsabilités entre l'Etat et les collectivités territoriales que nous désapprouvons. L'Etat se dessaisit de ses obligations et veut obtenir des collectivités une implication plus grande, ainsi qu'un engagement des associations, ce qui laisse présager une école à la carte, des inégalités accrues entre territoires en termes de volume et de qualité d'enseignement.

 

Mais nous tenons à vous dire que nous n’avons pas oublié que le gouvernement précédent que vous souteniez avait supprimé des dizaine de milliers de postes d’enseignants et réduit de 2 heures l’enseignement pédagogique ! La lutte contre l'échec scolaire, si cruciale aujourd'hui, n'est efficace que si elle s'opère d'abord dans le temps scolaire, avec de vrais moyens attribués à l'Education Nationale.

Cabannes: Rythmes scolaires...Rien ne va plus!

Partager cet article

Repost 0